Sélectionner une page

On le confond souvent avec ses cousins, la citrouille et le potiron, à juste titre puisqu’ils font parti de la même famille : les cucurbitacées. Personnellement, j’ai un faible pour le potimarron, il est peu calorique, contient de grandes quantités d’antioxydants, des vitamines, de minéraux et surtout il pousse super bien dans mon jardin, donc rien de mieux qu’un légume que vous pouvez voir pousser, cueillir et manger, une vraie satisfaction 🙂 !

De plus, argument non négligeable avec 3 enfants, il fait parti des légumes que mes enfants adorent. Sa couleur rouge-orangée à l’extérieur et jaune à l’intérieur y participe, mais c’est surtout sa saveur douce, crémeuse et sucrée ainsi que de son goût de châtaigne que petits et grands apprécient.

Une fois cuit, je le cuisine selon mes envies, en velouté, en flan, en gratin, sucré, salé. Pour conserver tout son intérêt nutritionnel, je le cuit avec sa peau. Pour le conserver, il suffit de l’entreposer dans un endroit frais et sec à l’abri de la lumière, ainsi vous pourrez le conserver plusieurs mois. A noter plus vous le conserverez, plus sa concentration en vitamines et en sucre augmentera ! En revanche, ne le gardez pas trop longtemps sinon sa peau deviendra dure et vous devrez l’éplucher.


Parmi ses vertus, on retiendra, qu’il est antioxydant,  il contient beaucoup de provitamine A, il est donc un allié pour embellir votre peau et votre teint.  Il est riche en sucres complexes tels que l’amidon, est une source de fibres ce qui facilitent sa digestion. Et surtout il ne fait pas grossir, bref un légume à manger à toutes les sauces !

Comment le préparer ?

Rien de plus simple, pour préparer le potimarron, le laver, brosser légèrement sa peau. Puis le couper en deux pour retirer les pépins. Contrairement à ses cousins, nul besoin de l’éplucher, vous pouvez donc le découper en morceaux sans l’éplucher.

Pour préparer un velouté, couper le potimarron en morceaux, le recouvrir d’eau, et cuire une vingtaine de minutes. Mixer le potimarron avec ou sans d’autres légumes selon la recette choisie.

Pour une purée de potimarron, on va plutôt le cuire dans du lait et vous pouvez si vous préférez l’éplucher. Avant de mixer, on enlève une partie du liquide de cuisson, on en remettra un peu pour ajuster la consistance. On peut ajouter une noix de beurre.

Vous l’aurez donc compris, vous pouvez le cuisiner en entrée, en plat et même en dessert !