Sélectionner une page

C’est au cours de nos dernières vacances en Andalousie, dans le Sud de l’Espagne que j’ai découvert le splendide jambon ibérique ! Depuis je l’ajoute avec parcimonie dans des recettes, je trouve qu’il apporte saveur et parfum et l’utilise presque comme un condiment dans des soupes froides, avec un oeuf poché ou dans des croquettes.

Le porc ibérique est une race autochtone originaire du Sud-Ouest de l’Espagne. Les porcs sont élevés en plein air et évoluent en totale liberté dans un paysage semi-montagneux au milieu des chênes. Ils se nourrissent d’herbe, de glands, de plantes aromatiques… Il s’agit de porcs dont la robe est foncée (du gris au noir) et l’ongle noir.

Nous avons visité lors de notre escapade en Andalousie, un élevage de porcs ibériques et avons appris quelques informations que je vous fais partager. La graisse du jambon ibérique a une forte teneur en acide oléique, le même acide présent dans l’huile d’olive. C’est pour cette raison que vous entendrez dire parfois que le porc ibérique est comme un « olivier à 4 pattes », une belle façon d’attirer l’attention sur les qualités nutritionnelles de ce jambon. Il est également riche en protéines, jusqu’à 50% de plus que la viande fraîche, en vitamines B et divers oligo-éléments comme le fer, zinc, calcium, phosphore et magnésium. En tenant compte de ces différents aspects, on comprend mieux pourquoi le jambon ibérique est souvent incorporé dans des régimes alimentaires spécifiques.

A la base, je ne suis pas amatrice de charcuterie, mais je trouve que ce jambon apporte un goût et un parfum subtil lorsqu’on le marie avec d’autres ingrédients et en plus s’il est bon pour la santé pourquoi s’en priver. Nous avons donc rapporté dans nos valises quelques tranches de ce précieux jambon, qui est certes assez cher, par rapport à un jambon Serrano, mais qui franchement vaut le détour!


Retrouvez quelques recettes avec ce délicieux jambon dans mon livre !