Sélectionner une page

Les associations d’aliments sont très importantes afin d’équilibrer votre pH et donc votre équilibre acido-basique. Biensûr, certaines recettes ne sont pas idéales, mais il n’est pas interdit de se faire plaisir de tant en tant, reste à éviter que les mauvaises habitudes soient quotidiennes.

Petit rappel :

La digestion se fait dans pH particulier suivant les aliments ingérés. C’est la seule, mais très importante raison des « associations alimentaires ».  La digestion commence dans la bouche, avec la salive avec un pH neutre 7 à 8. La digestion des féculents et hydrates de carbone se fait en milieu basique (pH 7 à 9), celle des protéines dans un milieu très acide (pH 2 à 4). On constate donc que l’association hydrates de carbone/protéine (pâtes/viande) est loin d’être idéale. Le lait et les fromages sont très acidifiants et très incompatibles avec le pain. Le citron, le vinaigre, les tomates et le vin sont incompatibles avec les féculents mais compatibles avec les protéines… Les fruits qui sont des aliments essentiels, peuvent devenir dangereux consommés en mauvaise association. Ils doivent toujours être consommés loin des repas, JAMAIS pendant un repas, ni à la fin.

Une association très répandue mais particulièrement désastreuse pour les enfants chez qui elle provoque des désordres ORL importants (otites, rhinites, bronchites, bronchiolites, angines) : Repas de féculents (riz ou purée par exemple) avec un yaourt sucré en dessert
Le mélange féculent et produits laitiers est incompatible ainsi que le mélange féculent/sucre. Cela donne une double incompatibilité majeure et des problèmes ORL fréquents.


Privilégier donc les associations suivantes :

Légumes + viande/poisson
Féculents + Légumes
Fruits à 10h ou à 16h (toujours en dehors des repas)

A éviter/ voir à proscrire de votre alimentation :

Féculents + Viande/Poisson
Féculents + produits laitiers
Produits laitiers + pain
Féculents + sucre

C’est finalement assez simple à appliquer, il suffit d’y penser lorsque vous faites votre menu de la semaine et surtout donner les bonnes habitudes à vos enfants dès leur plus jeune âge afin que ce soit une habitude bien ancrée chez eux.